Migration cloud : réussir son projet de migration

Découvrez toutes les clés pour réussir votre migration cloud. Depuis l’audit de vos infrastructures à la migration cloud, en passant par le choix du fournisseur cloud, les étapes indispensables …

Partout dans le monde, les chefs d’entreprise et les responsables informatiques remplacent les anciennes technologies sur site par une puissance de calcul flexible, évolutive et rentable dans le cloud. De la réduction des coûts informatiques à l’accélération de l’innovation, il existe de nombreuses raisons impérieuses de se lancer dans une migration vers le cloud.

80% des entreprises auront fermé leur Data Center traditionnel d’ici 2025, contre 10% aujourd’hui.

David J. Cappuccio, vice-président et chef de la recherche de l’équipe infrastructure de Gartner

Une étude de Strategy Group a révélé que 57% des entreprises ayant migré des applications vers le cloud avaient réintégré leurs données et / ou leurs applications en interne en raison de performances décevantes ou de coûts croissants.

La raison ? Une migration cloud mal préparée. Alors quelles sont les clés de la réussite ?

En résumé...

Pourquoi migrer vers le cloud ?

Avant de décider de migrer vos actifs vers un service cloud, réfléchissez aux avantages. Vont-ils s’appliquer à votre entreprise ? Consultez la liste des avantages de la migration cloud ci-dessous pour découvrir comment ce processus peut influencer votre façon de travailler.

Il est beaucoup plus facile de se développer lorsque vous utilisez des solutions basées sur le cloud. De plus, c’est à votre fournisseur de cloud de préparer son infrastructure informatique pour votre croissance. Ce qui est encore mieux, c’est que votre cloud peut ajuster le niveau d’actifs nécessaires en fonction de la quantité de trafic auquel vous êtes exposé. En d’autres termes, l’informatique en nuage permet que l’évolutivité se produit instantanément.

Les nuages sont conçus de telle manière qu’ils sont (presque) toujours accessibles et prêts à fonctionner. En tant qu’utilisateur du cloud, vous ne comptez pas uniquement sur un serveur ou un centre de données. En conséquence, vous pouvez compter sur des SLA incroyablement élevés, atteignant parfois 100 % d’accessibilité !

Reprise après sinistre et sauvegarde automatique  vous aident à vous assurer que rien ne disparaît en cas de panne. Les services de cloud computing sont presque résistants à la perte de données car ils stockent des copies de celles-ci à plusieurs endroits. Les fournisseurs de cloud ont en plus généralement accès à de meilleures solutions de sécurité, plus résistantes aux violations.

- Livre blanc -

Comment réussir sa migration cloud vers Azure ?

En particulier si vous choisissez par exemple IaaS (infrastructure en tant que service) comme services hébergés, vous aurez la possibilité d’adapter l’infrastructure et les coûts à votre situation et à vos besoins actuels.

Les solutions cloud ont souvent des services de surveillance intégrés. Avec la journalisation automatique et standardisée des métriques clés, vous avez accès aux données les plus fiables sur votre infrastructure et votre maintenance. Mieux encore, la plupart des fournisseurs de cloud offrent des notifications par e-mail ou par téléphone sur l’état de votre infrastructure, de vos actifs ou de votre panne.

Objectif cloud
Le Cloud s’impose peu à peu comme un véritable levier de performance pour les entreprises.

Lorsque vous souhaitez modifier quoi que ce soit dans votre matériel informatique, vous devez trouver, acheter et assembler de nouvelles pièces. Lorsque vous êtes un client cloud, il vous suffit de choisir les composants appropriés dans les modèles Software as a Service ou Infrastructure as a Service. Il fluidifie vos processus.

Avec un cloud, il est beaucoup plus facile (et plus sûr) de travailler à distance et en déplacement. Une mobilité accrue signifie également que le déménagement de votre bureau est plus facile et rend votre entreprise plus flexible.

Enfin et surtout, grâce aux économies d’échelle, les fournisseurs de cloud sont souvent plus écologiques et produisent une empreinte carbone plus faible.

Les bonnes questions à se poser avant une migration cloud

Si vous optez pour des services de cloud computing ou si vous souhaitez améliorer votre retour sur investissement dans le cloud, voici quelques questions que vous voudrez poser :

Performances de vos applications dans le cloud

Mesurez les performances de pré-migration de vos applications ou services pour déterminer si les performances de post-migration sont acceptables. Ce processus peut vous aider à diagnostiquer tout problème susceptible de survenir au cours du processus de migration de votre site vers le cloud. Cela peut inclure des données sur une longue période de référence (par exemple un mois ou deux) et des données sur des périodes critiques ou de pointe pour valider les performances post-migration.

Evaluation des prix selon votre plateforme cloud

L’un des facteurs critiques de votre liste de contrôle de migration sur site vers le cloud doit être le budget car, comme tout autre projet informatique, la migration cloud est liée par celui-ci. Les principaux fournisseurs de cloud comme Microsoft Azure ont rendu les services cloud plus abordable non seulement pour les grandes organisations, mais aussi pour les petites et moyennes entreprises grâce à leur modèle de tarification à l’utilisation. Consultez leur calculateur de prix qui vous aidera à évaluer les coûts liés à la post-migration.

Choix du fournisseur cloud

Une stratégie de migration cloud bien planifiée est impérative pour atteindre les objectifs cloud souhaités, dans lesquels un fournisseur de services de migration cloud joue un rôle crucial dans la réalisation des idées. Les entreprises qui souhaitent migrer vers le cloud doivent s’associer avec le bon fournisseur de services de migration vers le cloud pour tirer le meilleur parti de la technologie cloud et rendre la migration transparente. Certains fournisseurs de cloud public offrent une assistance limitée à la migration. Dans de tels cas, les entreprises peuvent avoir besoin d’une assistance supplémentaire avec l’aide de consultants tiers qui possèdent une connaissance et une expertise approfondies de la plate-forme cible. Les fournisseurs de services de migration cloud offrent une assistance depuis les phases de planification et d’évaluation jusqu’aux phases de surveillance et d’optimisation.

Découvrir le cloud de Microsoft, Azure

Comment migrer vers le cloud ?

La migration vers un cloud transformera votre entreprise. Cela peut non seulement augmenter l’agilité de l’organisation, mais aussi la rendre plus rentable. La question est, par où commencer ?

Les étapes d'une migration cloud

La transition des serveurs locaux vers le cloud est un processus en plusieurs étapes qui nécessite une préparation minutieuse. Les étapes de migration cloud sont souvent les mêmes, tandis que le processus de base dépend de la taille de l’entreprise, de l’infrastructure et des raisons de la migration vers le cloud. Pour commencer, vous devez :

 

  • Planifiez votre migration cloud : Quel sera votre cas d’utilisation ? Spécialisé pour une seule application ou déplacez-vous toute une suite d’applications ?
  • Définir les objectifs de migration : votre organisation peut déterminer si la migration s’est déroulée sans heurts en définissant des objectifs par rapport auxquels mesurer son succès. Pensez aux objectifs de performance, de calendrier et de coût – ce sont des chiffres concrets à viser.
Initier et réussir sa migration cloud
  • Développer une stratégie de sécurité : La cybersécurité dans le cloud est une approche de la sécurité différente de celle sur site. Vous devrez penser au trafic entrant et au sein de votre cloud, mais aussi à l’accès au cloud de tous vos utilisateurs.
  • Copiez les données existantes vers un fournisseur de cloud : Assurez-vous que cela se poursuit tout au long de la migration afin d’être sûr que votre base de données cloud est toujours à jour.
  •  Choisissez un fournisseur de cloud : Choisissez un modèle de cloud : public, privé ou hybride. Une fois fait, commencez à examiner quels fournisseurs de cloud existent sur le marché et lequel vous convient le mieux. Il existe une pléthore de rapports, comme celui de Gartner, qui peuvent vous aider à décider. La plupart des rapports distinguent trois leaders de premier plan : Amazon Web Services (32 % de part de marché), Microsoft Azure (18,6 % de part de marché) et Google Cloud Platform (8,5 % de part de marché). Ces fournisseurs proposent tous les modèles de cloud dont vous pourriez avoir besoin et disposent de calculateurs de coûts pratiques pour estimer le prix de leurs services.

Les écueils à éviter pour votre migration cloud

La technologie cloud offre une sécurité complète aux applications et aux services. Bien que les avantages de la migration cloud soient passionnants, avant le processus de migration, il est important d’être conscient des défis de la migration vers le cloud. Ne pas tenir compte des écueils à éviter lors d’une migration cloud peut entraîner de graves problèmes.

  • Les blocs de données peuvent être perdus ou effacés, assurez la sensibilité des données.
  • Les bases de données sont généralement cryptées, alors tenez compte des aspects de cryptage et de décryptage. Si vous ne gérez pas correctement les données, cela peut les ruiner.
  • N’utilisez jamais d’outils ou de procédures primitifs pour accélérer le processus. Cela pourrait entraîner une dépréciation des plugins, des instances perdues, etc.
  • Ne pas comprendre les insuffisances du framework système peut entraîner des bugs lors du processus de migration. Avant de procéder à la migration, identifiez les insuffisances dans le cadre des systèmes.
  • Utilisez un cadre de test automatisé doté d’une pile complète de mesures de test de sécurité pour explorer toutes les vulnérabilités après la migration.
  • L’exécution de la migration cloud comporte plusieurs défis de sécurité à prendre en compte. Ainsi, pour vous assurer que toutes les mesures de sécurité sont respectées, préparez une feuille de route d’audit de sécurité pour vous assurer que les équipes de migration adhèrent aux politiques de sécurité tout au long du processus de migration.



Les stratégies de migration cloud

Il existe six stratégies de migration les plus courantes, également appelées les 6R. Les organisations qui souhaitent migrer vers le cloud doivent déterminer quelle stratégie de migration répond le mieux à leurs besoins. Voici une brève description de chacun :
  • Réhébergement : Le réhébergement, ou « lift and shift », implique que vous clonez simplement vos serveurs et que vous les transférez vers l’infrastructure en tant que service (IaaS) d’un fournisseur de cloud choisi.
  • Replateforme : Transfert d’applications vers le cloud modernisant certaines parties.
  • Redéveloppement : Apporter des modifications au code de l’application pour bénéficier des fonctionnalités du cloud.
  • Rachat : Passer des licences perpétuelles aux fournisseurs SaaS. Par exemple, choisir un CRM standard comme système de relation client.
  • Retrait : Désactiver les applications dont vous n’avez plus besoin.
  • Conservation : Applications qui ne peuvent pas être migrées pour certaines raisons.
Articles liés
plateforme cloud
Fournisseurs de cloud : le comparatif !
Plus que jamais, les fournisseurs de cloud sont regardés de près. Mais qui sont-ils ? Comment choisir son fournisseur de cloud en toute sérénité ? Quelles sont leurs caractéristiques ? …
securiser modern workplace
Les bonnes pratiques d’un pra
La création d’un plan de reprise d’activité(PRA) permet aux entreprises de formaliser les mesures techniques et organisationnelles nécessaires pour rétablir le fonctionnement des équipements matériels …
sauvegarde cloud
Sauvegarde externalisée c’est quoi ?
La sauvegarde externalisée ou l’opération constituant à dupliquer et ainsi mettre en sécurité les données informatiques de l’entreprise. La plupart du temps, les PME la confie à un prestataire informatique. …
Contactez un de nos experts
Contactez nous
RGPD
Hidden
{embed_url}
  • Hidden
    {embed_url}