Qu’est ce que l’IaaS ?

Dans un monde concurrentiel et de plus en plus technique, beaucoup d’entreprises cherchent désormais à se recentrer sur leur cœur de métier : c’est là où se crée la plus-value et la différence

cloud computing innovantAcronyme de Infrastructure as a Service, l’IaaS est un service de cloud computing permettant d’externaliser l’infrastructure informatique matérielle d’une entreprise dans un environnement virtuel.

Le marché des services d’infrastructure cloud a augmenté de 40,7% au niveau mondial en 2020. La pandémie et l’essor du télétravail a accéléré le déploiement de l’IaaS dans les entreprises. En 2020, elles ont dépensé plus de 64 milliards de dollars pour ce type de services, contre 45 milliards de dollars en 2019. Le marché de l’IaaS confirme sa croissance économique exponentielle. Trois fournisseurs conservent le monopole, AWS, Google et Microsoft Azure. Ces géants du cloud ont identifié une nouvelle opportunité de développement : les techniques technologies complémentaires au cloud, comme l’Intelligence Artificielle, la 5G ou le Edge.

 

 

L’IaaS c’est quoi ?

 

L’IaaS ou Infrastructure as a Service est un service utilisant le cloud computing, où l’infrastructure matérielle informatique est externalisée. Sont ainsi virtualisés chez un fournisseur le stockage de données, les réseaux et l’installation des serveurs fichiers.
Votre DSI doit en revanche gérer les logiciels, leur paramétrage, les serveurs et l’intégration SOA (architecture orientée services) : tout doit être parfaitement cloud-ready !

Les ressources informatiques virtualisées (OS, espace de stockage, RAM…) sont situées possiblement dans trois types de cloud différents :
• Le cloud est dit public si ces ressources sont mutualisées. Vous ne partagez évidemment pas vos données avec des tiers, ce sont juste les ressources qui sont partagées.
• Le cloud est dit privé, si les technologies de virtualisation et de stockage sont dédiées à une seule entreprise, avec la possibilité alors d’un accès VPN sécurisé.
• Le cloud est dit hybride enfin s’il mixte les deux, le cloud privé étant plutôt réservé aux données sensibles.

L’IaaS s’inscrit ainsi dans les techniques de cloud computing à côté de deux autres technologies de virtualisation.

La PaaS (Platform as a Service) est plus poussée, car sont alors externalisés, en plus différentes applications middleware comme l’OS, le serveur web, les bases de données et de manière plus générale toute la gestion du cycle de vie d’une application.
L’exemple type de cette plateforme cloud est Microsoft Azure. L’offre est très souple, car elle permet au professionnel d’y ajouter ses propres outils et ses applications métiers.

Le SaaS (Software as a Service) correspond à la formule la plus aboutie ou le prestataire externe gère tout, à savoir l’installation, la configuration, le fonctionnement et la maintenance.

 

 

Comment fonctionne l’IaaS ?

 

L’IaaS est administré par un fournisseur tiers. Cette plateforme numérique héberge le hardware, le software, les serveurs, les connexions réseau, la bande passante, l’adresse IP et le stockage des données informatiques d’une entreprise. L’IaaS, premier palier du cloud computing, est très recherché par les entreprises, notamment les TPE et les PME puisque ce service permet d’externaliser uniquement les ressources matérielles tout en conservant le reste des ressources en gestion interne.

L’IaaS est également utilisé, par les entreprises, pour héberger les applications et gérer la maintenance du système, le backup et la planification de la résilience. L’IaaS est une infrastructure qui permet à l’entreprise d’externaliser et de virtualiser une partie de son architecture informatique, tout en gardant la possibilité de gérer ses différentes plateformes et les applications utilisées par les collaborateurs.

Concrètement l’IaaS se matérialise par des Data Centers administrés par le fournisseur dans lesquels les serveurs et les données réseaux de l’entreprise sont stockées, sécurisées et mises à jour. Grâce à une connexion internet à distance, les collaborateurs disposent de cette infrastructure numérique virtualisée.

 

 

Les avantages de l’IaaS

 

L’IaaS est une offre digitale flexible : ses ressources sont fortement scalables. Ses utilisateurs apprécient la capacité d’adaptabilité de l’IaaS selon leurs besoins. Cette plateforme convient parfaitement aux entreprises dont la charge de travail des collaborateurs varie d’une saison à l’autre, les start-ups débutant leurs activités par exemple.

Grâce à un accès à distance, via une connexion internet, l’ensemble des collaborateurs d’une entreprise bénéficie des données stockées et administrées sur l’IaaS à tout moment et en tous lieux. L’IaaS est donc recherchée pour sa flexibilité et la mobilité numérique qu’elle offre.

Une solution sécure : un IaaS facilite les sauvegardes virtuelles et le PRA (Plan de Reprise d’Activité) ou le PCA (Plan de Continuité d’Activité) en cas de catastrophes technologiques ou de hacking.

L’IaaS est une solution digitale peu coûteuse. L’entreprise paye uniquement le service qu’elle consomme. La maintenance et la mise à jour de l’IaaS représentent une dépense peu élevée. Elle est d’ailleurs réputée pour sa stabilité et sa fiabilité de fonctionnement.

Lors de votre étude de marché de l’IaaS, renseignez-vous sur le protocole de gestion en cas de menaces virtuelles détectées et sur les procédures mise en œuvre par le fournisseur pour assurer la continuité de votre activité. Il est important de mesurer la capacité des équipes du fournisseur à gérer des cyber-menaces.

 

Quels sont les principaux acteurs de l’IaaS ?

 

Le marché mondial de l’IaaS est partagé entre trois principaux fournisseurs : AWS, Google et Microsoft Azure.

AWS

AWS est le fournisseur historique de l’Infrastructure as a Service avec 40 % du marché mondial. AWS propose également plusieurs offres PaaS et SaaS, avec un large éventail de fonctionnalités. Amazon Web Services offre des fonctionnalités et caractéristiques telles que l’intelligence artificielle, l’analyse et l’apprentissage automatique. Les utilisateurs d’AWS bénéficient d’une solution sécurisée, fiable et évolutive.

 

Microsoft Azure

Microsoft représente un sérieux concurrent pour AWS puisqu’il affiche une croissance de 60% en 2020, avec le développement de sa solution Azure. Les utilisateurs ont la possibilité de choisir entre plusieurs centres de données. Azure utilise un stockage localement redondant pour garantir que les ressources sont disponibles pour les utilisateurs à toute heure toute la journée. De plus, Microsoft Azure intègre la continuité des activités et la reprise après sinistre pour faciliter la sauvegarde et la récupération sans effort.

 

Google Cloud

Google est quant à lui le principal fournisseur des secteurs de la grande distribution, de la santé et de l’administration. Il occupe une place non négligeable avec un chiffre d’affaires affiché en 2020 de 4 Md$. Les utilisateurs de la plateforme peuvent accéder à plusieurs outils de gestion et à des fonctionnalités de cloud modulaire comme le cloud computing, l’apprentissage automatique, le stockage de données et l’analyse de données.

 

Quels sont les principaux usages de l’IaaS ?

 

En optant pour une formule IaaS, l’entreprise bénéficie de plusieurs fonctionnalités. Le principal usage IaaS réside dans l’hébergement cloud des données utilisateurs. Ces données virtuelles sont stockées dans un Data Center administré par le fournisseur IaaS.
D’ailleurs, l’IaaS propose des Virtual Data Centers (VDC). Cet outil désigne un réseau virtualisé rassemblant des serveurs connectés les uns aux autres. Ces VDC permettent aux entreprises d’augmenter leurs capacités d’hébergement cloud de manière fiable et sécurisée.
L’IaaS est également utilisé par l’entreprise-cliente comme cloud privé. Sur ce réseau local virtuel, l’entreprise peut stocker ses données. Les applications utilisées par les collaborateurs sont également stockées et administrées depuis le cloud privé.
Flexible, l’IaaS offre une réelle opportunité pour les administrateurs réseaux des entreprises pour tester et développer leurs systèmes d’information : déploiement de logiciels, accès virtuel aux applications et gestion des mises à jour…

 

 

Quel est le prix d’une IaaS ?

 

Les trois principaux fournisseurs proposent des formules IaaS accessibles sous la forme d’abonnement ; les clients payent uniquement le service qu’ils utilisent. En moyenne, le coût mensuel de l’IaaS est à hauteur de 22.57 € par utilisateur pour l’entreprise. Les tarifs peuvent varier selon les fonctionnalités et les options choisies par le client. Le nombre d’utilisateurs déclarés et les mises à jour planifiées sont également des éléments influençant le coût global de l’IaaS.
La plupart des offres IaaS réserve aux entreprises une période d’essai gratuit. L’occasion pour le client de vérifier l’adéquation entre ses besoins et les fonctionnalités de l’IaaS choisies.

 

 

IaaS, Paas, SaaS, quelles différences ?

 

L’IaaS est une infrastructure virtuelle capable de stocker les données et les flux de connexion aux applications utilisées par les collaborateurs d’une entreprise.

La solution Paas permet aux administrateurs réseaux d’une entreprise de développer des applications nécessaires aux activités de l’entreprise. Il consiste à sous-traiter l’infrastructure matérielle et applications middleware (systèmes d’exploitation, base de données, serveurs web,…).

Le SaaS fournit des applications logicielles en tant que service : les SIRH ou les logiciels de paie par exemple sont diffusés par le SaaS. Le fournisseur gère l’installation, la configuration, le fonctionnement et la maintenance du SI.

Quelle IaaS choisir au final ?

 

Le Cloud Azure de Microsoft est une infrastructure IaaS / PaaS facilement disponible, scalable et sécurisée.
C’est une offre complète, sur-mesure pour chaque PME, intégrée, permettant de payer uniquement les ressources nécessaires.
Azure IaaS est considérée comme l’une des offres les plus complètes et les plus simples du marché : elle permet de gagner en productivité à distance en optimisant son bureau virtuel, de gagner en performance avec des fonctionnalités de gestion et de sécurité unifiées et de faire globalement de nombreuses économies.

Microsoft Azure est la solution IaaS idéale pour vous recentrer sur votre cœur de métier… en laissant la gestion et le stockage de vos données à un fournisseur spécialiste.

Articles liés
plateforme cloud
Fournisseurs de cloud : le comparatif !
Plus que jamais, les fournisseurs de cloud sont regardés de près. Mais qui sont-ils ? Comment choisir son fournisseur de cloud en toute sérénité ? Quelles sont leurs caractéristiques ? …
place du cloud
Migration cloud : réussir son projet de migration
Découvrez toutes les clés pour réussir votre migration cloud. Depuis l’audit de vos infrastructures à la migration cloud, en passant par le choix du fournisseur cloud, les étapes indispensables … …
securiser modern workplace
Les bonnes pratiques d’un pra
La création d’un plan de reprise d’activité(PRA) permet aux entreprises de formaliser les mesures techniques et organisationnelles nécessaires pour rétablir le fonctionnement des équipements matériels …
Contactez un de nos experts
Contactez nous
RGPD
Hidden
{embed_url}