Qu’est-ce que l’infrastructure IT ?

L’infrastructure IT ou infrastructure informatique est le matériel, les logiciels et les ressources non personnelles utilisées pour prendre en charge, héberger et faire fonctionner les systèmes IT
full cloud

À mesure que le rythme de la transformation numérique s’accélère, les organisations accordent plus d’attention à leur infrastructure IT en tant que l’un des moteurs essentiels d’une entreprise. Le marché mondial des infrastructures informatiques connaît une croissance exponentielle, augmentant d’environ 270 milliards de dollars entre 2020 et 2024. Cela indique un fort TCAC de 18 %, bénéficiant d’une avance partielle en raison du COVID-19 et de ses implications sur l’informatique.

L’infrastructure IT ou infrastructure informatique est le matériel, les logiciels et les ressources non personnelles utilisées pour prendre en charge, héberger et faire fonctionner les systèmes informatiques, selon la bibliothèque d’infrastructure informatique. Cela comprend les serveurs, les routeurs, les nuages, les logiciels, les ordinateurs portables, les outils de mobilité et autres équipements.

L’infrastructure réseau est traditionnellement divisée en trois composants : le stockage, le calcul et la mise en réseau. Au fur et à mesure que la technologie s’est développée, des éléments supplémentaires ont été intégrés dans le terme général.

Les infrastructures de technologie de l’information (IT) sont les composants nécessaires pour exploiter et gérer les environnements informatiques d’entreprise. Il est essentiel d’avoir une stratégie d’optimisation de l’infrastructure IT bien définie pour éviter le sur/ou sous-investissement.

Cependant, choisir la bonne approche pour optimiser votre infrastructure peut être une tâche difficile. Vous avez besoin d’un partenaire technologique expérimenté pour concevoir, planifier et mettre en œuvre un plan d’optimisation et de transformation.

Dans cet article, vous découvrirez les principaux moyens d’optimiser l’infrastructure sur site et dans le cloud, et comment surveiller et mesurer sa performance.

Au programme de cet article

Pourquoi l'infrastructure IT est-elle essentielle ?

Presque toutes les parties des organisations d’aujourd’hui sont alimentées par la technologie, du travail des employés individuels aux opérations en passant par les biens et services. Lorsqu’elle est correctement mise en réseau, la technologie peut être utilisée pour améliorer la communication, accroître l’efficacité et accroître la productivité. Dans l’ensemble, la rentabilité ou non d’une entreprise dépend de la qualité de la mise en œuvre de son infrastructure.

L‘infrastructure IT offre une expérience utilisateur positive en permettant un accès facile au produit de l’entreprise, un échange de données en temps réel, une productivité accrue des employés, des connexions interfonctionnelles et interpersonnelles établies, ainsi qu’une amélioration de la satisfaction client et des performances globales, et ce que ce soit en présentiel ou à distance.

Je veux renforcer le télétravail

Infrastructure informatique de base

modern infrastructure

Le matériel d’infrastructure IT est composé de cinq composants de base, à savoir :

Certaines parties de votre infrastructure informatique et réseau peuvent être combinées  au sein de la modern workplace ; un modem et un routeur, par exemple, peuvent résider sur un seul appareil. Et tandis que les points du réseau sont généralement connectés par des câbles, certaines connexions, telles que celles entre les appareils des utilisateurs ou entre ces appareils et le routeur, peuvent être effectuées sans fil avec WiFi ou Bluetooth.

Comment avoir une infrastructure IT optimale ?

Chaque entreprise a besoin d’une infrastructure IT correctement configurée et bien entretenue pour soutenir ses opérations commerciales quotidiennes. Cependant, disposer de logiciels, de matériel et d’autres composants de système et d’infrastructure efficaces est plus facile à dire qu’à faire. Atteindre son efficacité maximale peut être une tâche ardue si vous ne savez pas par où commencer.

#1 Une infrastructure IT incluant un système de récupération des données en cas de sinistre

Les organisations sont constamment confrontées à la possibilité de violations de données, d’attaques de ransomwares et de catastrophes naturelles qui peuvent empêcher l’accès aux données dont ces dernières ont besoin.

Une sauvegarde de données à distance solide, une solution de récupération de données bien exécutée et un plan d’urgence complet en cas de sinistre peuvent faire la différence entre un événement paralysant majeur et l’esquive d’une catastrophe potentielle.

La sauvegarde et la restauration sont l’une des opérations les plus critiques effectuées dans le centre de données, obligeant les organisations à maintenir des solutions actuelles, flexibles, sécurisées et rapides pour garder leurs données accessibles à tout moment.

#2 Une infrastructure IT avec un réseau performant

Si vous investissez dans une bonne solution réseau, cela augmentera votre puissance de calcul. Cela rendra également votre centre de données plus fonctionnel. C’est une étape très importante si vous souhaitez terminer rapidement vos tâches. Cela vous aidera à équilibrer vos charges de travail.

En ajoutant plus de serveurs à votre infrastructure informatique, vous pouvez étendre considérablement les capacités de votre réseau. L’amélioration de vos serveurs contribue également à la performance de votre réseau. Cela vous permettra à terme de stocker plus de données et de bénéficier d’une puissance de calcul accrue.

De plus, il est recommandé d’étendre ou de renforcer périodiquement la capacité des serveurs de votre infrastructure IT. Cela peut vous aider à lutter contre les intervalles de temps opérationnels si un serveur tombe en panne.

#3 Une infrastructure IT avec un réseau WAN

Le réseau étendu vous aidera à connecter tous les appareils sur de longues distances. Le WAN comprend à la fois des lignes Internet et des lignes semi-privées.

Pour les organisations internationales, les WAN leur permettent d’accomplir sans délai leurs fonctions essentielles au quotidien. Les employés de n’importe où peuvent utiliser le WAN d’une entreprise pour partager des données, communiquer avec des collègues ou simplement rester connectés au plus grand centre de ressources de données de cette organisation.

#4 Une infrastructure IT sécurisée

La sécurité du site est également nécessaire pour assurer la pérennité de votre infrastructure IT. L’utilisation des plug-ins appropriés peut sécuriser efficacement les informations des utilisateurs et la stabilité du site, ainsi qu’éviter la perte de données.

De même, la dissimulation des données d’administration est essentielle pour empêcher les visiteurs non autorisés, tout comme la mise à jour régulière de vos plug-ins pour éviter les failles de sécurité. Alors, n’oubliez pas de mettre à jour la sécurité de votre site Web pour que tout fonctionne correctement et en toute sécurité.

#5 Une infrastructure IT avec zero indisponibilité

Pour atteindre l’objectif de zéro temps d’arrêt, la redondance devient une exigence cruciale à tous les niveaux de votre infrastructure. Si vous utilisez un hébergement cloud, vérifiez si vous êtes redondant pour d’autres régions et zones de disponibilité. Vous devez également vérifier si vous utilisez un équilibrage de charge distribué géographiquement. Vérifiez si vous avez plusieurs bases de données en cluster sur le backend et plusieurs serveurs Web dont la charge est équilibrée. Toutes ces exigences augmentent la disponibilité.

Quels sont les éléments du SI désignés sous le terme infrastructure IT ?

accompagnement

Les composants de l’infrastructure IT représentent une combinaison de matériel, de logiciels et de réseaux. Le système est conçu pour améliorer la communication entre les composants, en reliant les périphériques aux imprimantes, les ordinateurs de bureau aux réseaux et les serveurs au cloud. Une infrastructure informatique typique peut inclure tout ou partie des composants suivants.

Hardware

Le matériel ou hardware fait référence à l’infrastructure informatique physique nécessaire à la prestation de services informatiques. Cette catégorie comprend les centres de données, les serveurs, les concentrateurs de réseau, les routeurs, les ordinateurs (ainsi que les ordinateurs portables, les tablettes, les appareils mobiles et autres « points de terminaison du réseau »). Ce sont tous des éléments matériels individuels dans le contexte d’une infrastructure IT, mais chacun de ces appareils contient ses propres composants physiques qui prennent en charge sa fonction (disques durs, RAM, carte mère, etc.). Au niveau de l’infrastructure informatique, nous devons savoir quelles machines sont disponibles et quelles sont leurs capacités pour prendre en charge une gestion informatique efficace.

travail collaboratif

Software

Les softwares (logiciels) et le matériel informatique vont de pair. Alors que le matériel fait référence aux machines qui composent l’infrastructure, les applications logicielles fournissent l’interface et les instructions qui permettent à notre matériel de faire ce que nous voulons qu’il fasse. Il existe des millions d’applications qui peuvent faire partie de l’infrastructure informatique, mais il existe certaines catégories de logiciels que nous voyons couramment mis en œuvre dans le contexte commercial :

Réseau

mettre en place un pra

Les composants réseau interconnectés permettent les opérations, la gestion et la communication du réseau entre les systèmes internes et externes. Le réseau comprend la connectivité Internet, l’activation du réseau, les pare-feu et la sécurité, ainsi que le matériel comme les routeurs, les commutateurs et les câbles.

Quels sont les différents types d’infrastructure IT ?

accompagnement

Une architecture de technologie de l’information décrit comment vous créez et structurez vos composants informatiques pour une gestion plus simple, de meilleures performances, une rentabilité et une évolutivité.

Vous pouvez choisir parmi différents types d’architectures d’infrastructure IT, en fonction de la nature et de la taille de votre organisation.

L’infrastructure physique : on premise

Elle comprend généralement des composants matériels et logiciels, tels que des ordinateurs de bureau, des serveurs, des solutions logicielles d’entreprise, etc. Les serveurs fonctionnent et sont généralement installés sur site pour permettre aux employés d’accéder aux applications et informations nécessaires.

L’équipe de développement demande plus d’espace et de force pour intégrer l’infrastructure on-premise (sur site). Dans de nombreux cas, l’infrastructure IT sur site est assez coûteuse en termes de configuration et de support. Il faut acheter de l’équipement coûteux et allouer les ressources nécessaires à l’entretien. De plus, le système exige une mise à niveau fréquente pour augmenter le stockage de données ou d’autres services qui aident à prendre en charge plus d’utilisateurs.

L’infrastructure informatique on-premise présente une multitude d’avantages : proximité et accès physiques aux équipements ; pas besoin de compter sur une connexion Internet pour accéder aux données. Elle conduit à la solution d’hébergement de données la plus sécurisée. En outre, elle offre un contrôle complet sur les données et l’application de votre organisation.

Découvrez comment sécuriser votre infrastructure

L’infrastructure cloud

plateforme cloud

Les composants et les ressources nécessaires au cloud computing sont appelés infrastructure cloud. Les utilisateurs finaux, quant à eux, peuvent se connecter à l’infrastructure via Internet et utiliser les ressources informatiques sans avoir à installer quoi que ce soit par eux-mêmes grâce à la virtualisation. La virtualisation connecte les serveurs physiques qu’un fournisseur de services gère dans un ou plusieurs emplacements. Le système divise et extrait ensuite les ressources, comme le stockage, afin que les utilisateurs puissent y accéder pratiquement partout où il y a une connexion Internet.

Le cloud devient rapidement l’environnement par défaut pour l’hébergement des composants de l’infrastructure IT, avec la possibilité de migrer entièrement vers un cloud public, de diviser les processus entre les environnements sur site et cloud, d’avoir votre propre cloud privé ou de mettre en œuvre des services cloud gérés. Aujourd’hui, la plupart des organisations choisissent la voie du cloud hybride, où il existe un mélange de ressources sur site et cloud et la coexistence de fournisseurs de cloud privés et multiples. De nombreuses solutions de plateformes cloud ont vu le jour comme Microsoft Cloud Azure. D’autres solutions, promettant une infrastructure et l’intégralité de votre SI dans le cloud commencent aussi à voir le jour avec l’avènement du Full Cloud.

Certains des principaux types d’architectures d’infrastructure IT basée sur le cloud sont :

Le cloud est au cœur de plusieurs principes de conception d’architecture informatique. Par exemple, il permet le déploiement d’IaaS et peut simplifier les architectures convergées.

Comment mesurer la performance de son infrastructure IT ?

Bien que la mesure des performances informatiques puisse être un défi fastidieux, effectuée correctement, ce processus fournit des analyses et des évaluations essentielles.

#1 Mesurer la performance de son infrastructure IT par la capacité de calcul

La capacité de calcul indique le pourcentage de capacité de traitement qu’un hôte utilise pour gérer les tâches informatiques. Lorsqu’une application est anormalement lente ou expire, cela peut signifier que l’hôte est sous-provisionné, ne disposant pas d’un processeur suffisant pour traiter rapidement les demandes et gérer d’autres tâches.

#2 Mesurer la performance de son infrastructure IT par la capacité et vitesse de la mémoire

La capacité et vitesse de la mémoire sont également à considérer lors de l’évaluation de la performance de son infrastructure IT puisque ces dernières indiquent le nombre d’objets ou d’octets que l’hôte a en mémoire à court terme pour exécuter un programme. Lorsqu’un hôte utilise toute sa mémoire, celle-ci ne peut plus accepter ou traiter d’autres demandes.

#3 Mesurer la performance de son infrastructure IT par la vitesse du réseau

Des performances réseaux efficaces se traduisent par une amélioration de la satisfaction des utilisateurs, qu’il s’agisse de l’efficacité des employés internes ou de composants réseau orientés client tels qu’un site Web de commerce électronique, ce qui rend évidente la justification commerciale des tests de performance et de la surveillance.

Lors de la fourniture de services et d’applications aux utilisateurs, les problèmes de bande passante, les temps d’arrêt du réseau et les goulots d’étranglement peuvent rapidement dégénérer en mode de crise informatique. Les solutions de gestion proactive des performances du réseau qui détectent et diagnostiquent les problèmes de performances sont le meilleur moyen de garantir la satisfaction continue des utilisateurs.

#4 Mesurer la performance de son infrastructure IT par la capacité

Il s’agit de mesurer la capacité des services informatiques pour s’assurer que vous disposez d’une capacité adéquate pour fonctionner de manière optimale. Les services informatiques sont toute expertise informatique, processus métier, application ou service d’infrastructure qui permet aux utilisateurs professionnels et aux organisations de fonctionner. Par exemple, le courrier électronique, la messagerie, l’accès à Internet, le cloud computing, l’impression et la protection des données sont tous des services informatiques.

Articles liés
réunion dynamique
Que doit contenir le kit du télétravailleur ?
Le télétravail ne cesse de se développer et les entreprises ont de plus en plus recours à ce genre de pratique pour les postes qui ne nécessite pas une présence constante dans les locaux. …
devops
Des outils au métier, comprendre la démarche DevOps
La démarche DevOps est une solution de modern infrastructure. DevOps est une approche de la culture, de l’automatisation et de la conception de plate-forme destinée à offrir une valeur commerciale et …
securiser modern workplace
5 enjeux stratégiques des DSI
Les DSI représentent aujourd’hui, des facteurs clés dans le processus de digitalisation des entreprises ; un facteur clé de leur développement. Nombreuses sont, justement les entreprises ayant placé l …
Contactez un de nos experts
Contactez nous

« * » indique les champs nécessaires

RGPD
Hidden
{embed_url}
  • Hidden
    {embed_url}
  • Hidden
    {embed_url}