Qu’est ce qu’une solution Cloud privé ?

Les entreprises doivent désormais relever le déifi de moderniser leur infrastructure et leurs centres de données en déployant de nouvelles installations. La création d’un cloud privé peut être une réponse : flexibilité, réduction des coûts, performance, …
full cloud

Le cloud privé permet aux entreprises d’utiliser à distance des capacités de stockage et/ou une puissance de calcul via des serveurs en passant par internet.

Deux options se présentent à vous : déployer votre architecture cloud sur site (sur vos propres data center) ou faire un appel à un fournisseur cloud proposant de mettre à disposition une infrastructure cloud provisionnée pour une utilisation exclusive par une organisation.

Alors pourquoi choisir une solution cloud privé ? Quels sont les défis à relebés et les bénéficies ?

On vous explique tout dans cet article !

Cloud privé, Kézako ?

Le cloud privé, est une plateforme de stockage de données, installée à la demande d’un utilisateur. Il offre ainsi une infrastructure affectée à la gestion des données et services au nom d’un client unique.

Un cloud privé est, par définition, réservé à l’utilisateur final. Habituellement exécuté directement sur site, le cloud privé peut désormais être un cloud privé externe physiquement à la situation géographique de votre entreprise, via un fournisseur cloud tel AWS, Azure, ….

Un cloud devient privé lorsque tout ce qui est lié à son infrastructure est dédié à un seul et même utilisateur final, avec un accès entièrement isolé qui lui est dédié.

La plateforme privée de stockage de données sur le net, offre deux modalités :

plateforme cloud

Distinction entre Cloud privé interne et externe

Dans les deux cas avec l’infrastructure informatique du nuage privé mise à la disposition de l’utilisateur offre à ce dernier un environnement entièrement privatif et isolé. L’accès vous est réservé ainsi qu’aux collaborateurs ayant un compte et une autorisation.

La plateforme cloud privé offre à l’utilisateur l’hébergement de ses données sur un ensemble d’infrastructures propres, installées au sein de sa structure. En effet, l’entreprise peut décider de gérer ses données entièrement dans son entreprise (en interne). Mais cette solution nécessite un investissement. En effet, cela nécessite l’installation des outils informatiques matériels et logiciels nécessaires, à recruter le personnel indispensable et à faire des opérations de maintenance.

Le cloud privé externe quant à lui propose un hébergement des données et services sur des infrastructures externes à l’entreprise. De nombreuses entreprises ont ainsi recours  à un prestataire externe avec  les infrastructures adaptées pour bénéficier de tous les avantages du cloud privé et une très haute disponibilité. Les éléments à prendre en considération lors du choix du prestataire son 

structure cloud prive

Fonctionnement d'une solution cloud privé

Une solution cloud privé se base sur la virtualisation. En effet, la virtualisation permet de regrouper les ressources issues du matériel physique dans des pools partagés. De ce fait, le cloud computing n’a pas besoin de créer des environnements en virtualisant des ressources les unes après les autres depuis plusieurs systèmes physiques. 

L’ajout d’une couche logicielle de gestion permet de gérer l’infrastructure, la plateforme, application et données qui seront utilisées dans l’environnement cloud. Cela permettra aux administrateurs cloud d’adapter la structure cloud, de l’optimiser, le tout pour facilement stocker et conserver les données de votre entreprise.  De nos jours, l’infrastructure cloud est automatisée afin d’accélérer les processus et de réduire les erreurs humaines.

cloud azure

Différencier les solutions cloud privé, cloud public et cloud hybride

solution azure

Le cloud public est une plateforme de stockage de donnée auxquels peut accéder tous utilisateurs, via internet. En effet, ces environnements clouds sont généralement créés à partir d’une infrastructure informatique qui n’appartient pas à l’utilisateur final. Les principaux fournisseurs cloud sont :  Alibaba Cloud, Microsoft Azure, Google Cloud, Amazon Web Services (AWS) et IBM Cloud. 

 Les clouds publics étaient habituellement exécutés hors site, mais les fournisseurs de cloud public proposent désormais des services cloud dans les datacenters de leurs clients, ce qui rend les notions d’emplacement et de propriété obsolètes. En règle générale, tous les clouds deviennent des clouds publics lorsque les environnements sont partitionnés et redistribués entre plusieurs clients. Les structures payantes ne sont plus nécessairement caractéristiques des clouds publics puisque certains fournisseurs de cloud autorisent les clients à utiliser leurs clouds gratuitement. Les infrastructures informatiques de systèmes nus utilisées par les fournisseurs de cloud public peuvent également être dissociées et vendues sous forme d’IaaS ou développées au sein d’une plateforme vendue sous forme de PaaS.

Tandis qu’une solution cloud privé limite l’accessibilité à la plateforme de stockage aux utilisateurs prédéfinis et autorisés. Les clouds privés sont généralement définis comme des environnements cloud spécifiques à un utilisateur final ou à un groupe, et sont habituellement exécutés derrière le pare-feu de l’utilisateur ou du groupe. Tous les clouds deviennent des clouds privés lorsque l’infrastructure informatique sous-jacente est spécifique à un client unique, avec un accès entièrement isolé.

Toutefois, les clouds privés ne reposent désormais plus forcément sur une infrastructure informatique sur site. Aujourd’hui, les entreprises créent des clouds privés dans des datacenters hors site et loués à des fournisseurs, ce qui rend les règles relatives à l’emplacement et à la propriété obsolètes

Le cloud hybride quant à lui offre des services basés sur les techniques de cloud privé et de cloud public. C’est le cas de Microsoft Cloud Azure qui offre un service de cloud hybride. Un cloud hybride fonctionne comme un environnement informatique unique créé à partir de plusieurs environnements connectés via des réseaux locaux (LAN), des réseaux étendus (WAN), des réseaux privés virtuels (VPN) et/ou des API.

Les avantages d’une solution cloud privé

full cloud

#1 Avantage du cloud privé : une solution sur mesure

L’utilisation du cloud privé permet de contourner certains obstacles qui sont parfois onéreux. On peut énumérer certaines applications très nécessaires mais non supportées par la plateforme cloud public, l’impossibilité d’utiliser certaines licences informatiques sur la plateforme publique. Cette solution offre également l’avantage d’affecter les ressources adéquates aux services développés par l’entreprise.

#2 Avantage du cloud privé : un meilleur contrôle de la sécurité des données

La plateforme privée de stockage de données, offre dans un premier temps une personnalisation des infrastructures informatiques et réseau. Ce qui permet aux techniciens d’avoir un véritable contrôle sur le management des données et par conséquent sur la protection des informations.

sauvegarde cloud

#3 Avantage du cloud privé : une optimisation des performances

Il faut noter que l’adaptation des infrastructures aux besoins réels de l’entreprise offre un niveau élevé de performances, qui permet d’affronter efficacement les exigences du métier. Le nuage privé, qu’il soit interne ou externe, permet d’avoir une infrastructure 100% dédiée à votre entreprise. Avoir un service cloud computing sur-mesure permet d’avoir le bon nombre de ressources allouées pour votre plateforme virtuelle. Adopter ce type de cloud vous assure d’avoir toujours le bon nombre de ressources allouées.

Les limites d’une solution cloud privé

enveloppe budgetaire

#1 Limite d'une solution cloud privé : un investissement important nécessaire

L’installation d’un cloud privé permet de faire d’énormes économies. Ceci, grâce à l’utilisation du matériel existant. Mais elle oblige l’entreprise à mobiliser des infrastructures (physiques et informatiques), qui nécessitent souvent d’importants investissements.

#2 Limite d'une solution cloud privé : une sollicitation maximale des serveurs

Le service informatique doit superviser des tâches réalisées par l’infrastructure du cloud privé, à savoir : 

pèse très lourd sur ce dernier.

#3 Limite d'une cloud privé : des ressources non extensibles

L’une des contraintes d’une solution cloud privé est la limitation des ressources. Mais, l’entreprise pourrait utiliser une plateforme de stockage hybride. Ceci permet aux systèmes informatiques de s’adapter. Mais également, d’accomplir des ressources habituelles, sur des plateformes publiques de stockages de données.

En définitif, le cloud privé offre à ces utilisateurs et principalement aux entreprises, un environnement sécurisé de travail. Il assure une adaptation des infrastructures installées aux besoins réels de l’entreprise, une optimisation du rendement ainsi qu’une maîtrise parfaite du budget de fonctionnement affecté à la prise en charge du système informatique.

sauvegarde cloud
Articles liés
sauvegarde cloud
Comparatif des meilleurs hébergements cloud en 2022
L’hébergement cloud est une manière nouvelle et moderne d’héberger des données, des sites Web et des applications. Avec une technologie cloud innovante, une évolutivité illimitée et un accès constant aux applications et aux données, le cloud permet aux entreprises de tous les secteurs d’économiser de l’argent et des ressources …
plateforme cloud
Fournisseurs de cloud : le comparatif !
Plus que jamais, les fournisseurs de cloud sont regardés de près. Mais qui sont-ils ? Comment choisir son fournisseur de cloud en toute sérénité ? Quelles sont leurs caractéristiques ? …
place du cloud
Migration cloud : réussir son projet de migration
Découvrez toutes les clés pour réussir votre migration cloud. Depuis l’audit de vos infrastructures à la migration cloud, en passant par le choix du fournisseur cloud, les étapes indispensables … …
Contactez un de nos experts
Contactez nous

« * » indique les champs nécessaires

RGPD
Hidden
{embed_url}
  • Hidden
    {embed_url}
  • Hidden
    {embed_url}